golf et golfeur actualités matériel cadeaux parcours de golf

Le site pour les golfeurs entre deux parcours...

 
Divers
>> Retour à la rubrique

Etudier ses divots et améliorer le contrôle de la face de club

(4.5 - 4 votes)

Par http://www.golf-pratique.com

Dans l’idéal, lorsque l’on frappe avec un fer, le contact avec la balle doit être léger lors de la descente, la tête du club continuant sa course pour aller soulever un divot. Le bord de celui-ci doit commencer aussi près que possible sous le milieu ou sous le devant de la balle. Les joueurs qui regardent bien leur balle jusqu’à l’impact savent généralement où sera leur divot, et ils sont capables d’une évaluation et d’une frappe parfaites. En revanche, les golfeurs de plus haut handicap ratent souvent leur tir parce qu’ils descendent trop loin derrière la balle ou trop loin devant.

Pour s’améliorer, on peut étudier le divot et contrôler sa position précise par rapport à la balle. Afin d’estimer l’emplacement exact du divot et de savoir si le contact est correct, placez un tee à cinq ou six centimètres de la balle. Après avoir frappé la balle, notez la position de l’arrière du divot - qui vous dira clairement si vous avez frappé la balle trop fort ou pas assez. Dans l’idéal, lorsque l’on frappe avec un fer, le contact avec la balle doit être léger lors de la descente, la tête du club continuant sa course pour aller soulever un divot. Le bord de celui-ci doit commencer aussi près que possible sous le milieu ou sous le devant de la balle.

Les joueurs qui regardent bien leur balle jusqu’à l’impact savent généralement où sera leur divot, et ils sont capables d’une évaluation et d’une frappe parfaites. En revanche, les golfeurs de plus haut handicap ratent souvent leur tir parce qu’ils descendent trop loin derrière la balle ou trop loin devant. Pour s’améliorer, on peut étudier le divot et contrôler sa position précise par rapport à la balle. Afin d’estimer l’emplacement exact du divot et de savoir si le contact est correct, placez un tee à cinq ou six centimètres de la balle. Après avoir frappé la balle, notez la position de l’arrière du divot - qui vous dira clairement si vous avez frappé la balle trop fort ou pas assez.

Le bon golfeur sent la différence. L’amateur, lui, risque de ne pas avoir le feeling de l’exactitude du contact sans un point de repère de ce genre.

Contrôler la balle sur la face du club

Il est essentiel de frapper la balle le plus au milieu possible de la face du club. Les joueurs de haut handicap ont un contact incohérent, car ils touchent la balle presque au hasard avec les différentes parties de la face du club. Les bons golfeurs, eux, ont en général une frappe efficace, mais il se rendent compte, parfois, que leur impact est légèrement déplacé vers la pointe ou le talon du club, et ils ne savent pas nécessairement pourquoi. Il est important de prend re l’adresse à partir du centre de la face du club.

Cela paraît simple, mais ce n’est pourtant pas toujours évident. Lorsque l’on regarde la tête du club à l’adresse, on est souvent victime d’une illusion d’optique : la balle vue de cette position semble être au centre de la face du club, alors qu’elle est située plus près du talon que ce que l’on croyait. Il est donc utile de contrôler ;a position balle/face du club de derrière le club et la balle.

Pour savoir exactement où se trouve le centre de la face du club, il faut s’entraîner avec un petit morceau de papier collant (un bout de rabat d’enveloppe, par exemple), que l’on pose sur la partie lisse de la face du club. Mais même si l’adresse de la balle est positionnée au centre de la face du club, rien ne garantit la perfection du coup. Voici donc un exercice pour contrôler la frappe : mettez du rouge à lèvres, de la craie ou du feutre sur l’arrière de la balle pour la frapper à cet endroit précis, et regardez ensuite où cette marque est imprimée sur la face de votre club. Les joueurs de haut handicap peuvent être surpris par l’écart des résultats, et ceux d’un handicap plus bas se trouver quelquefois à un millimètre trop près de la pointe ou du talon du club pour se sentir vraiment à l’aise. Une fois déterminé son modèle de frappe, le golfeur de haut handicap s’améliorera, en général, en répétant simplement cet exercice, par exemple en frappant vers un filet, et en se concentrant sur le feeling et le son au moment précis de la rencontre de la tête du club et de la balle, et il pourra vérifier ses coups grâce à ses marques sur la face du club.

Le joueur de bas handicap sera souvent capable de corriger les erreurs en ne pensant qu’au contact de la face du club, et en frappant l’arrière de la balle, le plus près possible du sweet spot.

 

 

 





Les 10 articles les mieux notés de la rubrique
1 Etudier ses divots et améliorer le contrôle de la face de club (4.5 - 4 votes)
2 Thomas Levet nous explique les bases du golf (4.2 - 40 votes)
3 Position de la balle sur le chemin de la tête de club (4 - 3 votes)
4 Leçon de golf en vidéo : suivre la balle (3.96 - 28 votes)
5 Adoptez une meilleure position pour votre swing de golf 2/3 (3.83 - 6 votes)
6 Leçons en vidéo : approches, putting et sorties de bunker (3.76 - 26 votes)
7 Lecon de golf en vidéo : positions clés du swing (3.76 - 52 votes)
8 Adoptez une meilleure position pour votre swing de golf 3/3 (3.71 - 7 votes)
9 Adoptez une meilleure position 1/3 (3.66 - 9 votes)

 

Liens
Découvrez l'offre café dosettes Lavazza Blue
Offres publicitaires